Grève : les solutions de secours pour faire garder les enfants

0
517

La grève des transports et des services publics est tenue pour aujourd’hui, jeudi 5 décembre. L’évènement bascule tout le quotidien des parisiens, notamment au niveau du déplacement et des transports dans la ville. Mais il bouleverse surtout la journée des parents qui doivent trouver une solution pour la garde des enfants. En effet, une agence de baby-sitting Paris peut offrir des services fiables et professionnels dans le domaine. Mais il faut aussi reconnaître que suite à l’annonce de la grève, les recherches de baby-sitter ont doublé. Ce qui pourrait compliquer la quête. Dans de telle situation, notamment lorsque les écoles sont fermées, les parents essayent tant bien que mal de s’organiser. Et bien que trouver une baby-sitter professionnelle soit la meilleure option dans ce cas, il existe également quelques alternatives. Découvrez donc dans cet article les différentes solutions pour faire garder les enfants pendant la grève.

Prendre la journée

Si vous travaillez, il est possible de prendre un jour de congé pendant la grève pour garder vos enfants. Cela dépend, cependant, de votre employeur. Et il faut reconnaître que c’est une solution très peu pratique surtout pour les entreprises. En effet, en fonction du métier et du poste, prendre une journée ne pourrait pas être possible pour tout le monde. Il faudra donc trouver une autre solution pour assurer l’entretien et la garde des enfants. La solution la plus prisée est le baby-sitting Paris. Mais en raison de la multiplicité des demandes, il peut être difficile d’en trouver. Quoi qu’il en soit, si possible, un congé est la solution la plus sûre pour garantir la sécurité des enfants.

Trouver une baby-sitter

Recruter une baby-sitter peut aussi être très pratique pour avoir l’esprit tranquille. Encore faut-il qu’elle puisse se déplacer à cause de la grève. Quoi qu’il en soit, si vous passez par une agence de baby-sitting Paris, vous pouvez négocier à l’avance le déplacement de l’intervenante. L’avantage de ces entreprises est qu’elles vous offrent des personnes de confiance pour s’occuper de votre enfant. Vous aurez affaire à des intervenantes formées, donc qui maîtrisent parfaitement l’art de garder des petits. C’est une caractéristique très importante dans la mesure où la sécurité de l’enfant est essentielle. Puis, les agences prennent généralement en charge de toutes les formalités administratives nécessaires. Vous n’avez qu’à signer un contrat pour obtenir la baby-sitter professionnelle de votre choix.

Vous avez aussi l’alternative des baby-sitters qui travaillent à titre particulier. Si vous préférez recruter directement, il faudra passer par un petit entretien avant d’engager la candidate. Même le temps ne vous le permet pas, il est indispensable de s’entretenir avec l’intervenante avant sa prestation. C’est un gage de ses compétences et de sa capacité à s’occuper d’un ou de plusieurs enfants. Qui plus est, la période de grève demande plus d’attention et d’habileté quant à la garde d’un petit. C’est pourquoi il est toujours judicieux de confier la tâche à une entreprise professionnelle de baby-sitting Paris.

Employer une assistante maternelle

Alternative à la baby-sitter, l’assistance maternelle peut aussi s’occuper de votre enfant pendant la grève. Toutefois, la solution ne peut pas être pratique sauf si vous pouvez amener l’enfant très tôt au domicile de l’intervenante. En effet, l’assistante maternelle est un professionnel qui garde des enfants à son domicile. Il faudra donc y transporter les enfants et les reprendre le soir. Mais cela ne devrait pas être un calvaire puisque c’est le même processus que lorsque l’enfant va à l’école. Dans ce cas, vous n’aurez pas à trouver un site de baby-sitting Paris. Il suffit de consulter les annuaires et de trouver une assistante maternelle disponible.

Engager une auxiliaire parentale à domicile

Si la demande de baby-sitter est saturée, vous pouvez opter pour l’auxiliaire parentale à domicile. Cette intervenante s’occupe de votre enfant dans votre maison. Elle ne s’occupe pas uniquement de votre enfant, mais aussi d’autres enfants. Il s’agit d’une garde partagée qui consiste à garder des enfants de nombreuses familles. Une solution très intéressante dans une telle situation. De plus, l’auxiliaire parentale peut s’occuper de vos tâches ménagères si vous le souhaitez. Et son tarif peut être intéressant, sachant qu’il faudra partager avec plusieurs autres parents. En fait, lorsque vous rencontrez un évènement qui désorganise votre quotidien comme la grève d’aujourd’hui, il ne faut pas paniquer. Paris est une grande ville. Vous pourrez toujours trouver une solution qui vous convient ou qui qui pourra arranger la situation. Si vous ne pouvez pas vous libérer pour garder les enfants, le baby-sitting Paris est disponible. Sinon, vous pourrez déployer l’auxiliaire parentale à domicile ou l’assistante maternelle.

Solliciter les grands-parents

La solution la plus sûre est de demander aux grands-parents de garder les enfants le temps de la grève. Puis, il n’y a rien de mieux pour les papis et mamies que de passer du temps avec leurs petits-enfants. Et même si la grève se poursuit, cette solution peut toujours être pratique. En effet, les grands-parents trouvent toujours du temps pour rester un ou deux jours de plus avec les enfants. Mais il faudra alors qu’ils vivent à proximité ou dans la même ville que vous. Autrement, il serait difficile pour eux de se déplacer pour venir dans votre maison. Aussi, il faut reconnaître qu’une grand-mère peut s’occuper d’un enfant plus efficacement que n’importe quel individu. Il est toujours préférable de privilégier la grand-mère si elle est disponible. Et ce, même si vous envisagez optez pour la solution d’une agence de baby-sitting Paris.

Recourir à la femme de ménage

Si toutes les solutions pour la garde de votre enfant ne sont pas possibles, il vous reste l’option de la femme de ménage. Bien entendu, il s’agit d’une intervenante qui ne dispose pas des capacités pour s’occuper d’un enfant. Mais elle peut en moins préparer le repas et assurer que les enfants ne sortent pas pendant la grève.

Toutefois, dans la mesure du possible, il est préférable de solliciter une intervention professionnelle dans ces cas-là. Autrement dit, le service d’une baby-sitter compétente est très recommandé pour garantir la sécurité et l’entretien de l’enfant. Vous pouvez passer par une entreprise de baby-sitting Paris ou recruter directement. L’essentiel est que vous trouvez la personne idéale pour garder votre enfant en toute sécurité. D’autant que personne ne connaît ce que va devenir la situation. Si la grève se prolonge, vous pourrez toujours garder l’intervenante pour quelques jours supplémentaires.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here